Accompagnement à la création : la solution pour ne pas échouer dans l’entrepreneuriat ?

50% des nouvelles sociétés sont touchées par le phénomène du dépôt de bilan avant la troisième année d’exercice. Pour contourner ses échecs, des solutions peuvent être mises en place dont l’accompagnement à la création.

Quelle est l’influence de l’accompagnement concernant le succès d’une entreprise ?

L’accompagnement à la création peut clairement contribuer à la réussite d’une société. Dès l’étape de l’immatriculation, et même avant, l’entrepreneur bénéficie, via ce service, des retours d’expérience d’un ou plusieurs conseillers. Ces derniers sont issus de nombreux domaines, dont la comptabilité, la gestion, le droit ou encore la création d’entreprise.

L’accompagnement a permis à beaucoup d’entrepreneurs de disposer d’une activité pérenne, et ce, bien après la troisième année d’existence. L’objectif principal de l’accompagnement est de mettre toutes les chances du côté des gérants en ne laissant rien au hasard. En se faisant accompagner par des professionnels, l’incubé améliore ses compétences en apprenant à mieux gérer son entité.

Le nouveau dirigeant, qui bénéficie de conseils durant la phase de création, peut également se décider sur le choix du statut de son entreprise. La conséquence directe de l’accompagnement est la réalisation de meilleurs choix stratégiques.

Qu’implique l’accompagnement à la création ?

Le recours à l’accompagnement amène l’entrepreneur à se former auprès de différents professionnels. Il suivra donc plusieurs formations lui permettant de monter en compétences dans l’univers de l’entrepreneuriat.

Dans le cas d’un jeune dirigeant n’ayant aucune base en comptabilité, l’accompagnement d’un comptable ou d’un gestionnaire sera nécessaire et indispensable. Grâce à ce professionnel, l’entrepreneur peut se former et ainsi être capable de concevoir un business plan (par exemple).

Concevoir des prévisions financières fiables et réalistes est d’ailleurs l’un des points à ne pas négliger au moment de la création d’une entité, ceci pour pouvoir commencer sur de bonnes bases.

Si après la création de sa société, l’entrepreneur a aussi recours à l’accompagnement post-création, l’entrepreneur se protégera de l’isolement qui cause notamment la désocialisation du dirigeant. En effet, cette forme d’accompagnement est centrée autour de trois évènements : le partage, l’échange et les rencontres.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: